Égypte #3 – Cairo Business

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

J’ai du pain sur la planche au Caire, entre la rencontre des différents contact et la préparation logistique de la suite du voyage.

Je commence par m’annoncer à l’ambassade de Belgique, d’une part, afin de communiquer l’itinéraire que je compte suivre à travers l’Égypte et le Soudan et, d’autre part, afin de réceptionner le matériel médical et l’insuline qui ont été envoyés depuis Bruxelles via la valise diplomatique, tel qu’expliqué dans l’article “Logistique #2 – L’approvisionnement pendant le voyage“. Ce matériel doit couvrir mes besoins sur une distance de près de 4000 km à travers l’Égypte, le Soudan et la première moitié de l’Éthiopie, jusque Addis Abeba, où se trouve la prochaine ambassade de Belgique sur mon parcours.

Ambassador de Cartier in front of the embassy of Belgium in Cairo

La première priorité est de faire parvenir une partie de mes réserves à Assouan, 1000 km plus au sud, afin d’avoir Continue reading “Égypte #3 – Cairo Business”

Égypte #2 – Simon & Tanya

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Après quelques jours passés dans un hôtel au centre du Caire, je suis invité à m’installer chez deux enseignants, Christian et Aurore Pyre. Nous avons été mis en contact par une amie et ancienne collègue à eux. En plus de les rencontrer, ça me donnera l’occasion de présenter Bike with Diabetes devant une classe… On verra comment je m’en sors.

Alors que je suis en train de quitter l’hôtel pour me rendre chez les Pyre, casque sur la tête et me débattant avec mes bagages, une jeune femme se précipite vers moi, me demandant si j’ai besoin d’aide et si je suis cycliste.

Je les avais remarqués, elle, son compagnon et sa maman quelques jours plus tôt, dans le lobby de l’hôtel. Ma première impression était qu’ils avaient l’air sympathiques. Cela étant, je ne les ai pas abordés, car… ne serait-ce pas étrange d’aborder toutes les personnes qui ont l’air sympathiques ?

Surpris par sa question, et pensant qu’elle faisait référence à la circulation insensée du Caire, je lui réponds que je suis effectivement cycliste, mais que j’évite autant que possible d’être sur mon vélo au Caire. « Simon ! C’est un cycliste aussi ! », Continue reading “Égypte #2 – Simon & Tanya”

Logistique #2 – L’approvisionnement pendant le voyage

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Le traitement du diabète de type 1 nécessite de multiples injections d’insuline par jour. Je ne peux donc pas mettre mon traitement entre parenthèse si, d’aventure, mes réserves d’insuline venaient à s’épuiser. Or, comme expliqué dans le premier article au sujet des températures, la distribution d’insuline pose problème sur une bonne partie de mon parcours. Les deux contraintes principales auxquelles je suis confronté sont donc la conservation de l’insuline et l’approvisionnement en matériel médical.

Sans garantie quant à la possibilité de pouvoir me fournir pendant le voyage, je dois assurer, avant mon départ, l’organisation d’une logistique qui me permettra de m’approvisionner en chemin.

Les compagnies pharmaceutiques

Afin d’atteindre cet objectif, ma première démarche a été de contacter les entreprises pharmaceutiques productrices d’insuline et de matériel médical afin d’obtenir leur aide. La singularité de Bike with Diabetes a suscité l’intérêt et Continue reading “Logistique #2 – L’approvisionnement pendant le voyage”

Égypte #1 – Premiers jours en Égypte

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Le trafic automobile en Égypte est insensé. Il n’y a apparemment qu’une seule règle qui s’applique : s’engouffrer dans le moindre espace libre, même si cela engendre un blocage total du carrefour, y compris pour soi-même.

Les voitures, les minibus et les camions sont vieux et leurs gaz d’échappements enveloppent la ville d’un nuage gris. Le conducteurs klaxonnent de manière compulsive, davantage pour s’assurer qu’ils sont encore en vie, comme quelqu’un qui se pincerait, que pour éviter un accident. Les piétons marchent presque tous sur la route, le long du trottoir. C’est tout à fait compréhensible, étant donné le nombre d’obstacle qu’on trouve sur le trottoir : étalages de magasins, trous, véhicules en stationnement, arbres plantés au milieu, déchets de construction, poubelles… À chaque carrefour, le trottoir même, avec une hauteur allant parfois jusqu’à 30 cm, devient un obstacle pour les piétons.
Les piétons marchant sur la route et les automobilistes s’adaptant à cet état de fait, démontre que l’espace attribué au véhicules est disproportionné. Je me demande combien d’accidents ont lieu chaque jour en Égypte. Un médecin me dit qu’il y en a beaucoup, mais que l’issue est rarement fatale étant donné la lenteur de la circulation. Certes, mais tout de même…

Le Delta du Nil est l’une des régions les plus peuplée du monde. La densité de population moyenne y est de 2.300 habitants/km2, ceci sur 24.000 km2. Cet ordre de grandeur explique le trafic insensé. Je décide donc, dans la mesure où je ne me vois pas respirer tous ces gaz d’échappements et risquer un accident, de prendre le train pour atteindre Le Caire, situé à environ 200 kilomètres au sud d’Alexandrie. Sur mon chemin vers la gare, en plein embouteillage, un taxi accroche la remorque. Selon le conducteur, la collision est de ma faute, dans la mesure où Continue reading “Égypte #1 – Premiers jours en Égypte”

Gisele A #3 – Le nom

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

« Tu as donné un nom à ton vélo ? » me demande Emre, Officier Principal du Gisele A, une tasse de café dans une main, un livre dans l’autre, ses cheveux encore mouillés de la douche qu’il vient de prendre.

C’est ma quatrième journée sur le Gisele A, le porte conteneur sur lequel j’ai embarqué le 20 novembre 2017 à Fos-sur-Mer, près de Marseille, et qui va me déposer à Alexandrie, en Égypte. Jusqu’à présent, les conditions météorologiques ont été excellentes : ciels dégagés, une légère brise et une mer d’huile.

P1000382

Sur le navire, les journées sont Continue reading “Gisele A #3 – Le nom”

Gisele A #2 – L’embarquement sur le Gisele A

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Le 20 novembre 2017, mon père, mon oncle Philippe Comeliau et moi-même, chargeons mon vélo, ma remorque et mes sacoches à l’arrière d’une camionnette de location. Mon père et Philippe sont venus à Marseille pour me saluer une dernière fois avant que je ne quitte le continent européen. Nous sommes attendus à 9 heures du matin à l’entrée d’Eurofos, un terminal pour bateau cargo à Fos-sur-Mer, à environ 70 km de Marseille. C’est là que je suis censé embarquer sur le Gisele A.

Le restaurant de l’hôtel où nous avons logé est vide lorsque nous partons. Les plateaux de petits-déjeuners préparés par l’équipe du matin sont disposés sur le bar, en attente d’être servis aux clients encore endormis. Le ciel est bleu et le vent, persistant depuis près d’une semaine, a sensiblement faibli durant la nuit.

Nous arrivons plus tôt que prévu sur le parking où nous avons rendez-vous, et nous demandons comment les choses vont se passer à partir de maintenant. L’embarquement sur le navire, la traversée de la Méditerranée, la traversée du désert et de l’Afrique…

IMG_20171120_103149

Quelques minutes plus tard, Andre Zakari, Gilbert Braun d’ARKAS et Benjamin Picanias, m’escortent depuis la barrière d’entrée jusqu’au quai où est amarré le Gisele A. Je suis accueilli au pied de la passerelle par Continue reading “Gisele A #2 – L’embarquement sur le Gisele A”

Gisele A #1 – Comment et pourquoi je me suis retrouvé sur un navire cargo ?

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

J’atteins l’Égypte le 28 novembre 2017 d’une manière assez particulière. Plusieurs personnes impliquées dans mon passage entre Marseille et Alexandrie me disent qu’il est tout à fait exceptionnel qu’un passager puisse embarquer à bord d’un navire porte-conteneurs. C’est effectivement à force de discussions, de rencontres, de négociations et grâce à l’implication de nombreuses personnes que cette traversée a pu se faire. Les raisons Continue reading “Gisele A #1 – Comment et pourquoi je me suis retrouvé sur un navire cargo ?”