Europe #1 – 3 semaines sur 3 roues

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Cela fait quelques semaines que j’ai lancé ma campagne de crowdfunding et un peu plus de trois semaines que j’ai entamé mon périple à vélo. Depuis lors, pas mal de choses se sont passées et il semble que mon appel aux dons a porté ses fruits malgré mon absence sur les réseaux sociaux. Dans l’ensemble, ce sont 1.180€ qui ont été transférés sur le compte en banque de l’Association Belge du Diabète en date du 12 octobre 2017. C’est un montant considérable, néanmoins je vais avoir besoin de vous pour diffuser l’appel sur les réseaux sociaux, parmi vos proches, vos amis et vos collègues afin d’atteindre la cible de 5.000€, nécessaire à la réalisation de Bike with Diabetes en Égypte, au Soudan et en Éthiopie !

Mais comment s’est passé le voyage jusqu’à présent, vous demandez-vous peut-être ?
Et bien, le temps a été un peu capricieux et pluvieux, mais malgré cela, vous étiez nombreux au pied de l’éléphant de la place Flagey le jour du départ ! Je ne sais pas très bien comment décrire l’évènement dans la mesure où il constituait la consécration de centaines, voir de milliers d’heures de recherche et de planification. Alors que je quittais une vie bien rangée, le rêve se muait en réalité et une autre réalité s’ouvrait à moi. Le genre de réalité où chaque instant est synonyme de surprise et d’inconnu, aussi excitant ou terrifiant que cela puisse paraître.
Mon ami Ryan McKenna, le créateur de la cartographie dynamique des températures en Afrique, m’a accompagné à vélo pendant trois jours avant de reprendre l’avion vers l’Irlande.

 

 

Depuis lors, mon amie Sarah que j’ai rencontrée à un festival de voyage à vélo près de Manchester en 2017, m’a rejoint. Il me semble qu’on forme une fine équipe, malgré le fait que Sarah doive m’attendre un peu plus souvent qu’elle pourrait le souhaiter, que ce soit le matin lorsque je traine un peu à ranger mes affaires ou lorsque nous roulons. En effet, dès que ça monte un peu, j’ai l’impression que ma remorque contenant une partie de mon matériel, pèse un âne mort !
Cela étant, il ne nous a fallu que 10 jours pour couvrir 675 km et atteindre Dijon, capitale de la Bourgogne.

 

 

Nous y avons passé une journée de repos bien méritée chez André, Brigitte et Clémentine, des hôtes que nous avons trouvé sur Warmshowers, un réseau social de voyageurs à vélo.

Sarah à continué à rouler en direction de Lyon alors que je réglais quelques détails logistiques depuis Dijon, en prévision de le la suite du voyage en Égypte, au Soudan et en Éthiopie. J’ai ensuite pris un train jusque Lyon où j’y ai retrouvé des amis avec qui j’ai peaufiné quelques aspects de communication.

Arrivé à proximité de Montélimar, j’ai été informé que la malle que j’avais commandée aux Pays-Bas était arrivée en Espagne, à IndustriasJLL, qui est en train de produire une remorque sur mesure pour Bike with Diabetes. Bien que cette malle n’empêchera pas le vol à elle seule, elle permettra d’en limiter les risques grâce à son système de fermeture dont ne dispose pas le sac avec lequel je voyageais jusqu’à présent. Il me fallait donc apporter mon vélo à Alforja afin d’effectuer des mesures précises de mon vélo, ce que j’ai pu faire grâce à Philippe de Buck qui suit de près mon projet et qui m’a suggéré d’effectuer le trajet avec sa voiture.

IMG_20171018_103148

Je suis donc près de Barcelone, en train d’attendre que ma remorque soit produite. Et à nouveau, je suis accueilli par une famille qui porte à merveille son nom : la famille Bueno ! Cinq enfants, neufs petits enfants et pleins de bandes dessinées à lire. Parmi celles-ci, celles dessinées par Cristina Bueno. C’est l’occasion de pratiquer un peu mon espagnol et même d’apprendre le catalan grâce à “Sostres”, l’une des bd de Cristina !

Une fois que la remorque sera prête, probablement avant que je ne parle couramment le catalan, ce sera la course pour ramener la voiture à Montélimar et descendre à vélo jusque Marseille où j’embarquerai sur le bateau qui me déposera en Égypte. Et j’ai comme l’impression que cette partie du voyage sera une fameuse aventure en soi !

Pour terminer, je me permets de vous rappeler comment vous pouvez soutenir Bike with Diabetes :

1. en effectuant un virement unique ou mensuel sur le compte de l’Association Belge du Diabète (ABD) en mentionnant « Don Bike with Diabetes » en communication du virement. Sans cette communication, l’argent ne pourra pas bénéfi cier à Bike with Diabetes !

VIREMENT BANCAIRE :
Association Belge du Diabete ASBL
Avenue de Roodebeek 9
1030 Bruxelles
BE 55 7360 3230 8744
BIC : KREDBEBB
COMMUNICATION : Don Bike with Diabetes

 

2. en effectuant un paiement en ligne via le lien PayPal ci-dessous : 
https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=D9Y7LU4NAXRGQ

Veuillez noter que PayPal prélève une commission sur les transactions.
Dans les deux cas, à partir de 40€, l’ABD vous fera parvenir une attestation de don que vous pourrez joindre à votre prochaine déclaration fiscale. Cette attestation est valable dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne (Grande-Bretagne comprise).

One thought on “Europe #1 – 3 semaines sur 3 roues

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s