Gisele A #1 – Why and How did I get on a Container Ship ?

218px-Flag_of_France.svg   Lire cet article en français   218px-Flag_of_France.svg

On 28 November 2017 I reach Egypt in a rather unusual way. I hear from people involved in my passage from Marseille to Alexandria that boarding a container ship as a passenger would only happen in exceptional cases. And indeed, a lot of discussion, people and negotiations were involved in making this crossing possible. The reasons Continue reading “Gisele A #1 – Why and How did I get on a Container Ship ?”

Gisele A #1 – Comment et pourquoi je me suis retrouvé sur un navire cargo ?

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

J’atteins l’Égypte le 28 novembre 2017 d’une manière assez particulière. Plusieurs personnes impliquées dans mon passage entre Marseille et Alexandrie me disent qu’il est tout à fait exceptionnel qu’un passager puisse embarquer à bord d’un navire porte-conteneurs. C’est effectivement à force de discussions, de rencontres, de négociations et grâce à l’implication de nombreuses personnes que cette traversée a pu se faire. Les raisons Continue reading “Gisele A #1 – Comment et pourquoi je me suis retrouvé sur un navire cargo ?”

Europe #5 – The Drowning

218px-Flag_of_France.svg   Lire cet article en français   218px-Flag_of_France.svg

The leaves turning yellow and a fresh wind tell me the season is shifting to autumn. I notice, as I inspect the garden of Roynac, a drowning bee in the swimming pool. It is floating on the surface of the water and is desperately trying to fly away. Her struggle results in what seems like a hopeless synchronised swimming. Fascinated by the beauty of it, I decide to pull out my phone to capture the moment. It might sound cruel like that, but my intention isn’t to let her drown. When I take her out of the water, I imagine that she will fly away. Yet, she stays in my hand, as if trying to catch her breath. After a couple of minutes, she fascinates me even more, as she starts a Continue reading “Europe #5 – The Drowning”

Europe #5 – La Noyade

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Les feuilles jaunies des arbres et le vent frais de Roynac me font penser que l’automne est arrivé. Je remarque, en inspectant le jardin, une abeille en train de se noyer dans la piscine. Elle flotte à la surface de l’eau et tente de s’envoler. Sa lutte désespérée la fait tourner en rond et crée une onde de vagues autour d’elle. Fasciné par ce spectacle, je décide de sortir mon téléphone pour saisir cette image. Dit comme ça, cela semble cruel. Mais mon intention n’est pas de la laisser mourir. J’imagine, lorsque je la sors de l’eau, qu’elle va s’envoler. Or il n’en n’est rien. Elle reste dans le creux de ma main et semble reprendre son souffle. Après quelques minutes, elle m’offre un spectacle auquel je ne m’attendais pas, en entrant Continue reading “Europe #5 – La Noyade”

Europe #4 – Cabrils – Marseille

218px-Flag_of_France.svg   Lire cet article en français   218px-Flag_of_France.svg

The trailer, the bicycle and the rest of my luggage are in the trunk of the car. It is time to say one last goodbye. I am sad to leave the Bueno family and at the same time I’m happy to have had such a great time with them in Cabrils. Also, I am looking forward to finally reaching Marseille on my bicycle!

But before that, I need to drive to Valence, in France, to bring the car back to its owner. After about 1 hour and a half of driving, the engine of the car strangely loses power. I manage to reach a petrol station a couple of kilometres further. Unfortunately, there is no mechanic that can help me out.

I drive through small towns and villages, as I don’t want to take the risk of being stranded on the side of a highway. I enjoy the beautiful evening lights. The colours of the vineyards shift from green to light brown with red, orange and Continue reading “Europe #4 – Cabrils – Marseille”

Europe #4 – Cabrils – Marseille FR

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

La remorque, le vélo et mes bagages sont dans le coffre de la voiture. Il est temps de dire un dernier au revoir à la famille Bueno. Je suis attristé de les quitter et, en même temps, heureux d’avoir passé de si bons moments avec eux. Et puis je suis impatient d’enfin atteindre Marseille à vélo !

Avant cela, je dois retourner à Valence, en France, où je dois ramener la voiture qui m’a été prêtée il y a trois semaines de cela. Après une heure et demi de route, le moteur de la voiture perd étrangement de la puissance. Je parviens à atteindre une station essence avec un garage quelques kilomètres plus loin. Malheureusement le garage a fermé depuis belle lurette et personne ne peut m’aider.

J’évite d’emprunter l’autoroute pour éviter de me retrouver coincé sur une bande d’arrêt d’urgence. Mon trajet passe donc par de petites villes et villages. Je profite de la luminosité de fin de journée. Les vignes colorent le paysage dans des tons allant du vert au brun clair en passant par Continue reading “Europe #4 – Cabrils – Marseille FR”

Europe #3 – La remorque

220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg   Read this post in English   220px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg

Cabrils, 8 novembre 2017

Jose Miguel, le fabriquant de la remorque, m’appelle pour m’annoncer que la remorque est prête.

Le lendemain, je quitte Cabrils tôt le matin afin d’éviter les embouteillages dans Barcelone. J’atteins la ville sans trop de difficultés, malgré la densité du trafic. Puis il s’arrête. Et repart. Et s’arrête à nouveau. Je suis pris… L’accordéon automobile joue sa mélodie. Une mélodie jouée dans tant de villes à travers le monde d’une manière plus ou moins ordonnée, mais jamais agréable à l’oreille, ni aux poumons.

Je pense à Maurice qui m’a accueilli la première nuit de ce périple. Dans mes souvenirs, Maurice est la première personne que j’ai entendue utiliser l’analogie de l’accordéon pour parler d’embouteillages. Je devais avoir 15 ou 16 ans. Il n’a pas inventé l’expression, bien sûr, mais l’expression est restée gravée dans ma mémoire lorsque je l’ai entendue. Peut-être parce que Julien, son fils, est accordéoniste ?
Pour Maurice, les embouteillages en rentrant du travail faisait partie d’une routine qu’il mettait à profit pour écouter de la musique classique et se relaxer. La musique transforme les embouteillages en moments relaxants… Quel pouvoir étrange !

Des motos et des scooters me dépassent par Continue reading “Europe #3 – La remorque”